< Manifester son Bonheur est un devoir ; être ouvertement heureux donne aux autres la preuve que le Bonheur est possible." citation de Albert Jacquard >

Préparation Chemins de St-Jacques 2018

 

Cette année, quel bonheur de faire les 10 étapes suivantes avec l'équipe au complet.

 

Nous partons de Moissac et nous pensons arriver quelques étapes avant 
Saint-Jean-Pied de Port. Sur le parcours, les pélerins qui ont déjà fait les chemins nous ont conseillés de ne pas commencer la partie espagnole à Saint-Jean Pied de Port car la première étape est difficile sans avoir marcher quelques jours avant...

Mais c'est pour l'année prochaine - D'ici la nous serons encore plus performant...

La motivation est toujours à son maximum, nous avons hâte de nous retrouver sur les chemins. Charme, découverte, belles rencontres de personnes humaines, simplicité, authenticité, curiosité, etc... C'est un vrai BONHEUR !!!!

 

Avatar Fête du Jour - fetedujour.fr

La fête du jour sur votre site avec fetedujour.fr



L'acceptation

Que veut dire le mot bonheur pour vous? Selon le dictionnaire, c’est un état de complète satisfaction. Quand on parle d’état, on réfère à un ÉTAT D’ÊTRE. Le bonheur ne peut jamais venir de l’extérieur, par exemple de ce que les autres font pour vous. En effet, il dépend entièrement de votre état d’être intérieur et de votre capacité à reconnaître tous les petits bonheurs quotidiens. S’il est impossible de toujours être heureux, il est par contre fort possible de vivre des douzaines de petits bonheurs tous les jours qui aident à être heureux de plus en plus souvent et de plus en plus longtemps.

 

Pour atteindre le bonheur, nous devons trouver le plus de moyens possible et ils doivent impérativement venir de l’intérieur de nous, de notre être. Aujourd’hui, je vous parle du moyen par excellence, L’ACCEPTATION qui n’est qu’un autre mot pour L’AMOUR.

 

L’ACCEPTATION, L’AMOUR sont des notions spirituelles et c’est pour cette raison que ces états nous apportent un bonheur intense.

 

Vérifions ensemble ce que veut dire ACCEPTER. C’est constater, reconnaître, observer, donner le droit à une personne, un fait, une situation d'exister, même si nous ne sommes pas d’accord ou ne comprenons pas. Aussitôt qu’il y a un jugement, une critique ou une accusation, il y a un manque d’acceptation. Nous sommes décentrés, c’est notre ego qui a pris le dessus en se basant sur ses croyances et valeurs. Pour accepter, nous devons être centrés, car l’acceptation vient du cœur.

 

Une des grandes difficultés à connaître le bonheur, c’est le manque d’amour de soi et par conséquent des autres. Nous ne pouvons aimer les autres que de la même façon que nous nous aimons. Par exemple, si je m’autorise à être paresseux parfois, je pourrai me sentir bien en présence de quelqu’un qui est paresseux. Voilà pourquoi il est si important de vivre entouré de gens, car ceux-ci nous dévoilent sans cesse notre propre degré d’acceptation et d’amour de soi. Nos jugements envers les autres reflètent toujours l’opinion que nous avons de nous-mêmes.

 

Il est donc important d’accepter tous nos états d’être, cela veut dire autant les négatifs que les positifs puisque chaque attitude a deux facettes. Si vous essayez de manifester seulement l’aspect positif d’une attitude parce qu’on vous a appris que l’aspect opposé est mauvais, cela vous demande du contrôle, qui est le contraire de l’acceptation.

 

S’accepter, c’est donc se permettre d’être vrai et menteur, rapide et lent, patient et impatient, etc. Toutefois, avant d’affirmer que vous acceptez définitivement un état d’être, assurez-vous de pouvoir l’accepter de tout le monde sans exception, incluant vous-même. Ensuite, vérifiez si vous acceptez l’opposé de cet état d’être. Si la réponse est oui, vous savez alors que l’acceptation est complète.

 

Prenons l’exemple d’une dame qui aime que son mari lui fasse des cadeaux. Pour savoir si elle accepte son mari véritablement, elle doit vérifier comment elle qualifie ce qu’il est. Selon elle, il est généreux. L’accepte-t-elle aussi quand il est généreux avec d’autres personnes et quand il est le contraire de généreux? Ou bien cela lui cause-t-il des émotions? Si c’est le cas, elle comprendra qu’elle n'accepte pas véritablement cet état d'être de son mari et elle a le même manque d’acceptation envers elle-même et les autres. Elle se base sur la croyance de son ego : être généreux c'est bien, le contraire c'est mal.

 

Soyez plus attentif à ce que vous vivez et ressentez, afin de découvrir quels aspects de votre personnalité vous n'acceptez pas. En travaillant sur ces aspects pour les accepter, vous ressentirez de plus en plus de bonheur. C'est aussi simple que cela et c'est garanti!

 

Avec amour,

 

 

Lise Bourbeau 

 

( source : http://www.ecoutetoncorps.com/fr/ressources-en-ligne/chroniques-articles/lacceptation-le-meilleur-moyen-datteindre-le-bonheur/)


La Beauté intérieure

A force de se regarder le nombril et de prendre des selfies, on en vient parfois à oublier l’essentiel, ce qui ne se voit pas, mais constitue notre charme : la beauté intérieure. Une qualité mise à mal dans une société où l’apparence prime parfois sur le reste ! L’actrice Audrey Hepburn l’avait bien compris… A la question, « quels sont vos secrets de beauté », elle avait répondu de manière inattendue :

"Pour avoir des lèvres attirantes, prononcez des paroles de bonté (…) Pour avoir de beaux yeux, regardez ce que les gens ont de beau en eux (…) La beauté d’une femme n’est pas dans son maquillage, mais dans la vraie beauté de son âme. C’est la tendresse qu’elle donne, l’amour, la passion qu’elle exprime "


les " MOI JE"...

Comment reconnaître les gens ayant un gros ego (= égoïstes)

 

Certains ont vraiment un énorme ego… et sont donc, quelles que soient les apparences, à fuir, car ils sont égocentriques et égoïstes. Nous avons tous un ego, mais certains le gèrent, alors que chez d’autres, il prend toute la place !

Pour reconnaître ce genre de personnes, il vous faudra être tres observateur(trice) et sensitif(ve) et comparer avec des gens ayant un ego normal.

Voici les signes révélant l’existence d’un ego exagéré :

– dès que vous n’approuvez pas ce qu’ils disent ou êtes d’un avis différent du leur, ils deviennent très frustrés. En effet, ce faisant, vous heurtez leur (gros) ego.

Chacun a sa propre histoire et sensibilité, donc, chacun a parfaitement le droit d’avoir ses propres opinions sur le monde.  Or, ces êtres-là se jugent en droit de ne pas être d’accord avec vous, mais estiment incroyable et inacceptable que vous puissiez ne pas être d’accord avec eux !

 

– rien ne leur suffit, rien n’est assez beau pour eux, aucun de vos efforts n’est assez, … Bref, quoi que vous fassiez ou donniez, vous ne pouvez gagner ou avoir raison, ou être reconnu, avec eux (puisque leur ego exige que ce soient eux les meilleurs).

 

– ils parlent de leur vie, mais ne se montrent nullement intéressés par ce qui se passe dans la vôtre. En fait, ils veulent être écoutés, et, tel un dictateur, tentent d’imposer leurs idées aux autres, tout en étant fermés au feedback (sentiments ou idées) des autres. Il n’y a ici pas d’interaction dans la conversation : tout tourne autour d’eux.

 

– ils monopolisent et pontifient. Croyant leurs idées géniales et “paroles d’évangile”, ils veulent être le centre d’attention et que faire “profiter” les autres des choses “hyper-intéressantes” qu’ils  et donc, ils aiment parler longuement et bien haut, en coupant les autres, en les empêchant de parler, ou en s’énervant s’ils le font.

Si ça se passe au téléphone et que leur palabre vous épuise, coupez court en disant que vous n’avez pas le temps…

 

– leur gros ego est avide de “caresses”, donc, d’attention, de louanges, de compliments et même de flatterie. Pour tout autre qu’eux, par contre, ils sont avares de compliments ; ils ne font que critiquer, rabaisser et juger les autres.

 

Mais surtout, ils sont suprêmement hypocrites !

 

Bref, évitez-les… La vie est faite de temps et d’énergie, et ces gens-là ne font que vous prendre les vôtres inutilement.

 

Source : "https://bonheuretamour.wordpress.com/2013/06/14/comment-reconnaitre-les-gens-ayant-un-gros-ego-egoistes/"

 

 


Le maître et son oeuvre

Article tiré du livre de Gérard Soumillard " Trajectoires auvergnates"


 

Le Bonheur c'est vivre, respirer. 

Le Bonheur se construit, se nourrit comme la Vie.

Le Bonheur c'est ma Vie de tous les jours.

Le Bonheur : faire ce que l'on veut et vouloir ce que l'on fait." citation de Françoise Giroud

J'ai conscience que la Vie nous offre son lot de malheurs, de souffrances qu'ils nous faut affronter. 

Ces épreuves contribuent à me renforcer et me permettent d'apprécier davantage les bons moments.

C'est la nuit qui nous fait apprécier le jour, c'est la plaine qui nous fait apprécier la montagne, c'est le négatif qui nous fait apprécier le positif.

Le Bonheur est un délicat équilibre que je m'attache à préserver chaque jour.

" Il faudrait convaincre les hommes du Bonheur qu'ils ignorent, lors même qu'ils en jouissent" citation de Montesquieu

J'ai fait ce site parce que j'ai envie de faire partager mon bonheur.


publié le 16/02/2018

Sagesse Cherokee

Un vieil homme veut apprendre à son petit-fils ce qu’est la vie.

 

« En chacun de nous, il y a un combat intérieur » dit-il au jeune garçon. « C’est un combat jusqu’à la mort et il se tient entre deux loups. »

 

« Le premier est ténébreux. Il est la colère, l’envie, le chagrin, le regret, l’avidité, l’arrogance, l’apitoiement sur soi-même, la culpabilité, le ressentiment, l’infériorité, la supériorité, les mensonges, la fausse fierté et l’égo. »

 

« Le second est lumineux. Il est la joie, la paix, l’amour, l’espoir, la sérénité, l’humilité, la gentillesse, la bienveillance, l’empathie, la générosité, la vérité, la compassion et la foi. »

 

Le petit-fils réfléchit pendant un long moment. Puis, il demande à son grand-père : « Quel est le loup qui gagne ? »

 

Le vieil homme sourit et lui répond : « Celui que tu nourris. »


publié le 2/01/2018

7 signes de maturité émotionnelle

 “La maturité, c’est ce que j’atteins quand je n’ai plus besoin de juger ou de faire porter le chapeau à quoi ou qui que ce soit pour ce qui m’arrive.”

 

Anthony de Mello


 Généralement, la maturité est liée à l’âge et aux années d’expérience de la vie. Mais quand il s’agit de maturité émotionnelle, l’âge n’a pas tant d’importance.

 

Mûrir, c’est comprendre qu’on est à un stade de sa vie où on a conscience qu’il n’existe pas d’amour qui soit plus puissant que l’amour propre. C’est avoir appris à accepter l’avenir et à aborder la vie sereinement.

Evidemment, la maturité émotionnelle ne vient pas de nulle part ; elle nécessite travail, efforts, volonté, et introspection, car elle s’installe dans la tête, mais aussi dans le coeur.

Lisez la suite de cet article, et vous découvrirez les 7 caractéristiques des personnes émotionnellement matures :

 

1. Elles savent tourner la page

Nombreux sont ceux qui ont peur de la hauteur, surtout quand elle est émotionnelle. C’est pourquoi il est normal d’avoir le vertige quand il s’agit de lâcher prise et de laisser la vie faire les choses.

 

En se disant que “c’était mieux avant”, on souffre. Le fait de penser de la sorte nous empêche de lâcher prise, et nous plonge dans la panique, dans un abîme que nos yeux s’obstinent à voir profonde.

 

Les personnes émotionnellement matures savent que la vie est bien plus belle quand elle est vécue en liberté.

 

Elles ne s’attardent donc pas sur les choses qui ne leur appartiennent pas, et savent qu’en regardant vers le passé, on s’empêche soi-même de tourner la page et de cicatriser nos blessures émotionnelles.

 

2. Elles peuvent regarder, sans souffrir, vers leur passé émotionnel

 

Nettoyer la douleur de notre passé, c’est absolument nécessaire si on veut avancer sur notre chemin émotionnel. Les mauvaises herbes poussent vite, c’est pour cela que si on ne dégage pas notre chemin, on ne pourra pas voir ce qu’il y a après.

 

Les gens émotionnellement matures savent qu’il est important de vivre le moment présent, de surmonter et d’accepter le passé. Ce qui est fait est fait, et d’une façon ou d’une autre, on a le droit d’en tirer des leçons et d’avancer.

 

En refusant de regarder devant soi, on n’échappe pas au passé. Au contraire, on permet aux aspects négatifs de notre passé de gérer à leur guise notre présent, ce qui ne laisse que peu de place au positif, en plus de faire mal.

 

C’est quand on prend conscience de notre douleur que disparaît notre peur de regarder en nous afin de soigner notre passé émotionnel et de franchir une nouvelle étape dans notre vie.

 

3. Elles ont conscience de leurs pensées et de leurs émotions

Grâce à la maturité émotionnelle, on peut avoir une conscience toute particulière de nos pensées et de nos émotions, mais aussi de celles des autres.

 

De fait, les personnes émotionnellement matures s’efforcent souvent d’écrire et de réfléchir à ce qu’elles pensent de quelque chose, ou bien à comment elles se sentent.

 

“Mûrir, c’est faire attention à ce que l’on dit, respecter ce que l’on entend et réfléchir à ce que l’on tait”

 

La clarté mentale des personnes matures contraste avec la paresse et le chaos constant des personnes qui n’ont pas atteint ce stade de maturité. C’est pourquoi, la maturité mentale aide à résoudre efficacement des problèmes de la vie quotidienne.

 

4. Elles ne se plaignent pas

Arrêter de se plaindre, c’est la meilleure manière de provoquer le changement. Les personnes émotionnellement matures le savent bien : soit on accepte, soit on change.

 

Quand on se plaint, on peut facilement se perdre dans des labyrinthes obscurs et sans issue. Nous sommes ce que nous pensons, et ça, les gens émotionnellement matures le savent.

 

Si vous agissez plus et que vous vous plaignez moins, c’est que vous grandissez émotionnellement.

 

5. Elles peuvent faire preuve d’empathie sans être troublés par les émotions des autres

Elles sont capables de gérer leurs émotions, ainsi que celles de leurs proches. Elles choisissent ce qu’elles veulent garder et ce dont elles souhaitent se débarrasser, ce qui les aide à écouter plus efficacement les autres.

 

De plus, elles parviennent à faire en sorte que s’installe dans leurs relations un équilibre entre donner et recevoir, ce qui donne lieu à des échanges bien plus satisfaisants.

 

6. Elles ne se blâment pas pour les erreurs qu’elles commettent

Faire des erreurs, c’est une bonne façon d’apprendre. En d’autres termes, l’échec nous permet de savoir quel est le chemin qu’il ne faut pas emprunter. C’est pourquoi, dans la vie des personnes matures, les erreurs sont les bienvenues.

 

D’autre part, les personnes émotionnellement matures ne voient pas leurs limites d’un mauvais oeil ; elles les acceptent et tentent de les améliorer.

 

Elles ne s’obstinent pas à faire en sorte que les choses se passent toujours bien, puisqu’elles savent que tout est rose, et que chaque coup peut être une bonne opportunité de grandir.

 

7. Elles ont appris à s’ouvrir émotionnellement

Les carapaces appartiennent au passé et ne font que compliquer notre voyage. C’est pourquoi il est très important de ne plus avoir peur de l’engagement ni de l’amour, en ayant pleinement confiance en soi, mais aussi en les autres.

 

Elles profitent aussi bien du temps passé seules que du temps passé avec les autres.

 

La maturité émotionnelle vous permet de prendre les rênes de votre vie, d’avoir votre propre vision du monde et une grande ambition pour le succès.


Si vous développez votre maturité émotionnelle, votre vie deviendra alors un plaisir et non une corvée.

( source : https://nospensees.fr/ )


publié le 20/12/2017

S.O.S. "Le paradis de PIERROT"

J'ai tout tenté pour respecter le souhait de mon père :

 

Garder "le paradis de Pierrot" le plus longtemps dans la famille et

ensuite le transmettre à ma nièce Didou. 

 

Je suis triste d'apprendre aujourd'hui que c'est mal parti pour le conserver.

 

C'est le plus bel endroit au monde où j'ai eu la chance de grandir, pêcher, nager...

 

Une épreuve de la vie à laquelle je m'étais préparée pour moins souffrir ( surtout depuis que mon papa n'est plus parmi nous)...

 

 

 


publié le 2/12/2017

Expérience côté jardin...

Comme chaque année avant l'hiver, je repique mes plants de salade dans la serre. Ayant à ma disposition des copeaux ( sciures) de bambous, j'ai voulu faire une expérience. Je suis novice en matière de jardinage et je fais mes propres essais concluants ou pas. ( qui ne tente rien n'a rien...)     Ci-dessous, le résultat.... Je pense que je vais renouveler pour l'année prochaine.

Avec paillage bambous

Sans paillage bambous


publié le 12/11/2017

le 11 novembre : journée particulièrement appréciée :                     Que du Bonheur !

Le 11 novembre était un jour important pour notre famille. Cette date était retenue par mon père pour le vidage d'un des ses étangs.

Le temps était propice à ce moment de l'année et aussi parce que c'était un jour férié pour permettre de vendre rapidement les poissons pêchers.

Nous avons choisi cette date avec des amis pour manger une carpe farcie prise dans notre étang.

Et c'est avec un grand plaisir que ma maman  m'a accompagnée à préparer le poisson. C'est une recette qu'elle maîtrise (comme beaucoup d'autres, un vrai cordon bleu) J'en profite pour lui demander de m'assister pour le dessert : une tarte au potiron sucrée.

Journée d'autant symbolique, en effet, ces 2 recettes  faisaient partie des mets favoris de mon papa.

De plus : le poisson et le potiron sont produis localement. 

 

Cuisine en images ci-dessous :


publié le 20/07/2017

Une journée de Bonheur partagée avec mon père

 

 

 

J'aime beaucoup cette photo.( la qualité de l'image et ce qu'elle représente)

 Malgré la maladie, il était présent pour la"Marche sur le feu"  du 2 octobre 2016 organisée par  l'ASCSA.

 

Nous avions réussi tous les trois à le faire sourire. 

 

Une journée de Bonheur qui restera à jamais gravée dans ma mémoire.

 

Merci à toi PAPA,

 

ET aussi à MARCO et  RE-NE.

 

 

 


publié le 17/07/2017

"Merci à mon père" : pour notre paradis et plus encore...


publié le 26/02/2017

Ne pas avoir d'attentes : le secret de la liberté et du bonheur.

« La racine de la souffrance est l’attachement » Bouddha

 

"C’est une expérience réellement libératrice lorsque vous êtes en mesure de vivre la vie sans avoir d’attentes.

Lorsque vous avez des attentes, vous êtes attaché à des idées préconçues sur la façon dont les choses devraient être."

 

Je suis en plein accord avec ce principe. Je suis libérée des attentes et donc je vis pleinement le temps présent.

Il n'y a pas obligation de résultat.

Mes désirs se réaliseront au moment voulu. Mon bonheur est de ne rien attendre de la vie et des personnes qui m'entourent. Ainsi, je ne suis pas déçue.

J'apprécie davantage ce qui m'arrive. Je n'ai pas de peur, de crainte, d'incertitude. Je laisse faire les choses.

 


 

 

Aujourd’hui il fait beau, j’ai l’agréable surprise de trouver des portefaix.

Une pensée pour mon père qui m'a fait connaître le trichoptère ou portefaix. Nous avions l'habitude de faire notre balade autour de l'étang et de les admirer dès les beaux jours. Vous trouverez de magnifiques photos et documentation sur le site

du PARADIS DE PIERROT.

 


publié le 15/02/2017

Michel Delpech : la fin du chemin !

« Voici la fin de mon chemin sur terre / Je suis à toi, accueille-moi, mon père / Voici mon âme, séchez vos larmes, mes frères / Je m’en vais là où brille la lumière… »

 

J'aime beaucoup cette chanson très émouvante qui évoque la mort sans tabou.

Elle fait partie du conte musical « DOLLY BIBBLE » destiné à expliquer la bible aux petits.

 

 

Dolly bibble et la plus belle histoire du monde 

 


publié le 6/02/2017

 

Le Reiki  : « une invitation au bonheur ».


Il y a un an environ, j'ai fait une formation REIKI avec l'association  ASCSA ( je vous la recommande)

Depuis, je pratique le REIKI sur moi régulièrement (tous les jours maintenant : des séances plus ou moins longues suivant ma disponibilité).

Avec de la régularité, de la persévérance et aussi de la concentration, je ressens aujourd'hui beaucoup de bien-être.

Je désire de plus en plus partager cette méthode de soins avec mon entourage, mes amis et aussi d'autres personnes.

Le REIKI est plus qu'un soin pour moi : il permet de mieux se connaitre, de rentrer en connexion avec soi-même,

son guide intérieur.

C'est aussi une pratique méditative, une voie de sagesse, de vérité, d'amour et de compassion. 


publié le 5/02/2017

 

Etre soi-même

Ressentir ce qui est bon ou pas pour soi, ce que vous avez vraiment besoin ou envie de faire, pour vous garantir un état de bien être.

 

Ce qui est propre à chaque personne.

 

Faire toujours plaisir aux autres, "s'oublier" ne mènent pas vers une vie radieuse.

 

 Il faut retrouver ses sentations qui vous conduiront vers ce que vous êtes vraiment.

 

Et peu importent les réflexions des "autres".... ils ne sont pas vous....

En général, ils voudront vous donner des conseils, qui ne vous seront pas adaptés..



publié le 1/02/2017

 

Envie parfois de s'isoler...


publié le 24/01/2017

 

Un an déjà...

 

 Ce site a bientôt un an d’existence. Il est actualisé au rythme des saisons. 

 

C’est la reconnaissance du Bonheur simple et à porter de main.

 

Il est très peu connu car je le divulgue avec parcimonie suivant l’occasion.

 

Parfois je fais référence à un article que j’ai publié (j’indique alors l’adresse du site ou le trouver).

 

Ou,  tout  simplement , j’ai envie de le faire partager avec des personnes qui ont le même état d’esprit que moi.

 

J’ai eu différentes réactions :

 

Certains apprécient les photos, les recettes de cuisine, les messages de pensées positives .

 

Pour beaucoup, cela leur procure du bien-être, de la joie.  Et enfin d’autres ne comprennent pas,

 

vont même dire que c’est  malsain et dérangeant.

 

C’est amusant de constater que suivant l’ouverture d’esprit, l’approche est totalement différente.

 

Loin de moi le désir d’étaler ma vie privée en public, je ne montre pas tout évidemment.

 

Je vais continuer à affirmer que le bonheur existe : « il est là, le bonheur ».

 

Il est dans la contemplation, dans l’accomplissement de tâches simples, dans l’amour aussi.

 

Dommage de passer à côté alors qu’il est si près.


publié le 22/01/2017

 

Elles sont bien au chaud.


Marche sur le feu (dimanche 2 octobre 2016)

Organisée par l'ASCSA ( Association Socio Culturelle de Sophrologie Appliquée ), animé par René Chatagnon 

Une expérience unique, enrichissante :

                 - apprendre à vaincre sa peur 

                         - dépassement de soi

                         - avoir davantage confiance en soi

                         - se sentir unie avec plusieurs personnes pour un même but

                         - force et pouvoir du groupe

                         - réussite personnelle